-

Académie Cantarelle Vidal 

Formation ~ Boutique ~ BAR À CRÈMES 

Blogue

afficher :  plein / résumé

Les plantes médicinales

Publié le 12 août 2015 à 16:30 Comments commentaires (21)

Des plantes médicinales à la portée de tous! 

Avez-vous déjà pensé faire un jardin médicinal? Pour vous inspirer, nous vous proposons une visite des jardins médicinaux de l'herbothèque une entreprise d’herboristerie traditionnelle située à Lanthier près de Val-David au Québec. Vous y trouverez plusieurs plantes médicinales, que vous pourriez vous-même cultiver. On y enseigne l'herboristerie et comment se soigner au naturel. Selon cette pratique, on utilise des plantes fraîches - entières ou non -, tandis que les procédés courants de fabrication de produits de santé naturels n’ont recours qu’à certains principes actifs des plantes durant la transformation.

 

Que vous n’ayez qu’un petit coin de jardin à votre disposition, voire un petit mètre carré de balcon, ou que vous disposiez d’un grand terrain, vous pouvez cultiver vos herbes culinaires et vos plantes médicinales.

Cultiver des plantes médicinales peut être aussi simple que de mettre quelques semences de souci dans un pot rempli de terreau, qui trônera sur le balcon tout l’été, sans lui prodiguer d’autres soins que des arrosages réguliers. Ou aussi complexe qu’une platebande très songée comprenant des dizaines d’espèces et qui exigera des soins continus. Le choix est aussi vaste que vos ambitions!

 

Pour être très tendance, vous pouvez d’ailleurs intégrer herbes et plantes médicinales dans vos platebandes ornementales : basilic pourpre, agastache (ou anis hysope) abricot, échinacée rose ou blanche, souci jaune ou orange, monarde rouge, origan blanc, tanaisie jaune, verveine bleue avec, en arrière-plan, la grande angélique et la monumentale rose trémière noire, et, en avant-plan le petit thym citron panaché. Ce type d’aménagement ravira le plus blasé des horticulteurs.

 

Remarque. La frontière entre herbe culinaire et plante médicinale étant très mince, voire complètement artificielle aux yeux de bien des herboristes, il sera question ici des unes et des autres, sans distinction. Ajouter une pincée de persil, de thym ou de basilic à ses aliments est d’ailleurs l’une des meilleures façons de profiter des vertus des plantes.

Source: Passeport Santé 

L'aromathérapie

Publié le 15 septembre 2014 à 21:55 Comments commentaires (0)

L'aromathérapie fait partie de ce patrimoine végétal qu'il faut préserver et protéger. Les huiles essentielles ont un très large spectre d'action sur diverses thérapies. Rien que sur le plan pathologique, personne ne peut nier actuellement, l'efficacité anti-infectueuse des huiles essentielles. Les problèmes de l'abus des antibiotiques présentent l'usage des huiles essentielles comme l'unique alternative de substitution dans la plupart des cas d'infection. Les huiles essentielles chémotypées (H.E.C.T.) avec leur composition, leur nature et avec une posologie dosée et étudiée cliniquement, n'induisent ni résistance des germes, ni atteinte du système immunitaire, ni sélectivité des flores saprophytes et pathogènes. 

source: livre aromathérapie scientifique, nouvelle édition. 



Rss_feed